Piéton

Pieds comptés pour la rime
Et marcher en chanson
Pied de nez à la frime
Des rugissants camions

Pied-de-biche aux frontières
Pour aller voir ailleurs
Pied à pied pour se faire
Ses chemins intérieurs

Mes deux pieds qui cheminent
Mes deux mains dans les poches
Le monde est une mine
Où pas à pas je pioche

Je ne suis qu’un pied tendre
Au royaum’ du goudron
Un sujet à pourfendre
Un piéton

Pied de grue aux stations
Pour attendre le bus
Les cent pas, pas question
Je m’en vais pédibus

Quelques pieds pas marins
Pour mieux longer la côte
Des douaniers, le chemin
De pied ferme et sans faute

Contre-pied de ce monde
Où la vitesse est reine
Mes deux pieds à la ronde
Nez au vent me promènent

Je ne suis qu’un pied tendre
Au royaum’ du goudron
Un sujet à pourfendre
Un piéton

Croche-pied aux rouleurs
Qui passent dans les flaques
C’est au pied d’une fleur
Que je fais mon bivouac

Pieds nik’lés, grand sachem
Bariolé rouge et blanc
Au pied du grand totem
Un GR nous attend

Ah ! la belle occasion
D’aller prendre son pied
Ce soir nous dormirons
Sous le ciel étoilé

Je ne suis qu’un pied tendre
Au royaum’ du goudron
Un sujet à pourfendre
Un piéton

Qu’on me dise en passant
Que j’écris comme un pied
C’est un beau compliment
A mon cœur de papier

Philippe Thivet
(28/07/2015)

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×