Entre l’homme et la bête

Les mots doux, les caresses
Les griffes et les crocs
Les assauts de tendresse
La rage du héros

Le désir sublimé
Les appels au combat
Le besoin de s’aimer
Les instincts les plus bas

Entre l’homme et la bête
A peine un grain de sable
Cet esprit de conquête
Ce désir haïssable

De l’homme à l’animal
Le poids des sentiments
La devantur’ sociale
Ce que l’on est vraiment

Le jeu des politesses
Le beau vernis qui craque
Cette délicatesse
Les poings, les pair’s de claques

L’amour de son prochain
Les guerr’s de religion
Les transports en commun
La foule au portillon

Etre l’homme ou la bête
Selon les circonstances
La faim, la peur qui guettent
Ou les heur’s d’affluence

Etre homme ou animal
Selon ce qui nous sauve
Au repas familial
Ou pour celui des fauves

Cette poignée de mains
Le couteau dans le dos
Ô vous frères humains !
Et les couleurs de peaux

La belle société
Et la ruée vers l’or
Le chagrin, la pitié
Ou la peine de mort

Entre l’homme et la bête
Un brin d’éducation
Le plaisir de l’esthète
Le goût de l’exaction  

Entre la bête et l’homme
Trois fois rien de confort
Si peu de chose(s) en somme
Et la loi du plus fort

Et l’homme à fleur de peau
Promène ses démons
La bête est au repos
Lovée dans son giron

Philippe Thivet
(29/07/2012)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×