La vieille dame au chat


(d'après un tableau d'Alain Amevet)

Une peau parchemin où s'écrit son histoire,
Petit chapeau de lain' réchauffant sa mémoire,
La vieille dame est là, souriante et discrète,
Courbée comme un vieil arbr', des histoir's plein la tête.
Le tableau ne dit pas, qui elle est, d'où ell' vient,
Le tableau ne dit rien, que ce visage peint.

Une peau parchemin où se noue son histoire,
Petit chapeau de lain' réchauffant sa mémoire,
La vieille dame est là, un chat sur son épaule,
Qui de son ombre rouss', tout doucement la frôle.
Le tableau ne dit pas, plus de l'un' que de l'un,
Le tableau ne dit rien d'autre que ce câlin.

Les goûts et les couleurs
Ne se discutent pas,
Ils nous disent par cœur
La vieille dame au chat.

Une peau parchemin où se perd son histoire,
Petit chapeau de lain' réchauffant sa mémoire,
La vieille dame est là, éternelle et fragile,
Dans sa pose animal', qui ne tient qu'à un fil.
Le tableau ne dit pas, ses rêves ni ses craintes,
Le tableau ne dit rien, que le regard du peintre.

Une peau parchemin où passe son histoire,
Petit chapeau de lain' réchauffant sa mémoire,
La vieille dame est là, dans le temps suspendu,
Juste l'instant d'un souffle, à jamais retenu.
Le tableau ne dit pas, la saison ni la date,
Le tableau ne dit rien, qu'un chaton acrobate.

Les goûts et les couleurs
Ne se discutent pas,
Ils nous disent par cœur
La vieille dame au chat.

Une peau parchemin où se peint son histoire,
Petit chapeau de lain' réchauffant sa mémoire,
La vieille dame est là, conservant son mystère,
A se voir en peintur' dans son cadre de verre.
Le tableau ne dit pas, ses pensées ni ses mots,
Le tableau ne dit rien, que l'âme du pinceau.

Une peau parchemin où se lit son histoire,
Petit chapeau de lain' réchauffant sa mémoire,
La vieille dame est là, sage comme une image,
La caresse d'un chat comme unique message.
Le tableau dit tout ça, et ce qu'on imagine,
Le tableau dit bien plus que ce qui s'y dessine.

Les goûts et les couleurs
Ne se discutent pas,
Ils nous disent par cœur
La vieille dame au chat.

Philippe Thivet
(30/03/2006)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×