Brigitte, punkette à chien

(D’après une Histoire d’urgences de Patrick Pelloux)

Comment peuv’nt aimer
Les punks à chien
Comment ?
Comment caresser
Le moins que rien
Comment ?

Comment n’en rien voir
Au coin des rues
Comment ?
Comment le passant
Tombe des nues
Comment ?

Qui ne connaît pas cette punkette
Qui fait la manche à la superette ?
Qui pourrait se douter en chemin
Qu’elle avait des rêves plein les mains ?

Comment raconter
Ces bouts d’histoires
Comment ?
Peut-être inventés
Si durs à croire
Comment ?

Comment finit-on
Sur le trottoir
Comment ?
Peut-être à fumer
Toujours à boire
Comment ?

Qui n’a pas croisé cette punkette
Qui se voulait star, au moins starlette ?
Qui pourrait se douter en passant
Que l’étoil’ filante a fait son temps ?

Comment embrasser
L’ cracheur de feu
Comment ?
Comment s’y brûler
Encore un peu
Comment ?

Comment éteindre
Ces incendies
Comment ?
Qui à petit feu
Brûlent des vies
Comment ?

Qui n’a jamais craint cette punkette
Ces longs cheveux sale(s) ou bien sa crête ?
Qui pourrait se douter alentour
Que les punks ont des chagrins d’amour ?

Comment s’échoue-t-on
Parmi les hommes
Comment ?
Comment s’oublie-t-on
Dans cette somme
Comment ?

Comment peut-on y
Fair’ de vieux os
Comment ?
Et vouloir encore
Mourir plus tôt ?
Comment ?

Qui n’a pas connu cette punkette
Parfois à beugler la chansonnette ?
Qui aurait remarqué son absence ?
Peut-être son chien quand on y pense

Comment raconter
Ce bout d’histoire
Comment ?
La punkette échouée
Trouvant l’espoir
Comment ?

Comment le destin
Joué perdant
Comment ?
Un matin d’urgence
A pris son temps
Comment ?

Qui n’a pas croisé, comme on l’appelle
L’ancienne punkett’ « Louise Michel » ?
Qui pourrait deviner son chemin
Quand elle engueule les punks à chien ?

Comment peuv’nt aimer
Les punks à chien
Comment ?

Philippe Thivet
(30/07/2015)

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×