Salut p’tit con

Mes cheveux blancs te font marrer
Ils pourraient bien t’en raconter
Ton gel béton qui se lézarde
Lui vaudrait bien qu’on en bavarde

J’ai eu vingt ans, ça paraît fou
Mon ignoranc’ valait la tienne
N’être que jeun’ ne fait pas tout
Peu de chanc’ que ça me reprenne

Pour te le dire à ma façon
Salut p’tit con

Toutes ces rides sur ma peau
Ont endigué bien des ruisseaux
Ta belle gueule et ta peau lisse
Se la racont’nt et tout y glisse

Mon canapé et mes pantoufles
Remise-les dans tes clichés
Encor’ si jeune et tu t’essouffles
A déjà trop les radoter

Va voir ailleurs si ils y sont
Salut p’tit con

Pour mes lunett’s et ma vue basse
Il faut bien que jeuness’ se passe
T’uses tes yeux à lir’ tes coms
Sans voir plus loin que ton smartphone

Ouvre un bouquin, va voir le monde
Rappelle-moi quand t’en reviens
Si ta jeunesse y vient à fondre
Que reste-t-il entre tes mains ?

Ne serait-elle qu’un flocon ?
Salut p’tit con

Mon potager, mes points retraite
Je les arrose dans ta tête
Si l’on se croise sur Facebook
N’y pens’ mêm’ pas, t’es trop out

T’imagin’s pas d’où je t’écris
A l’heur’ qu’il est, tu dois te dire
Que je suis au fond de mon lit
Ce qu’il s’y pass’ te f’rait rougir

Mais revenons à nos moutons
Salut p’tit con

Si je te parl’ comme un vieux con
Pardonne-moi, c’est de mon âge
Mes mots croisés, pour cett’ chanson
M’ont ouvert la grill’ de leur cage

En rap ou à l’accordéon
Salut p’tit con

 à Rachid...

Philippe Thivet
(28/03/2016)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×