Nucléocrates

Nagasaki, Fukushima
Mururoa ou Tchernobyl
Bikini ou Hiroshima
Ne te découvre pas d’un fil

Les beaux printemps, le bel été
La belle eau bleue de nos atolls
Au prix de l’électricité
S’ajoutent quelques cas d’école

Nucléocrates mortifères
C’est la vie que nous irradions
Votre progrès est à défaire
Gardez vos coins à champignons

Mer de Barents, la Hague ou Bure
Vos ions glissés sous le tapis
Comm’ par magie le tas d’ordures
Se mue en radiothérapie

Voyez cette ombre qui décolle
Dans sa gracilité d’enclume
Superphénix prend son envol
Quitte à y laisser quelques plumes

Nucléocrates avisés
Enterrez-les vous bien profond
Vos beaux projets sécurisés
Gérez d’abord vos déjections

Three Mile Island et cætera
Reprenant en chœur, mc2
Les beaux atomes que voilà
Modernisent la guerre du feu

Le jeu en vaut-il la chandelle
A notre siècle des lumières ?
Il se pourrait qu’une hirondelle
Un beau jour annonce l’hiver

Nucléocrates sans morale
Mettez-les donc à votre porte
Les cheminées de vos centrales
Et baignez-vous dans leurs eaux-fortes

Au Blayais ou au Tricastin
Les cerise(s) ont de gros noyaux
Quelle débauche de moyens
Juste pour fair’ bouillir de l’eau

Dans la valse des nucléons
A vous en donner le tournis
La fin du bal est un poison
L’antidote n’est pas fourni

Nucléocrates de tout poil
Faisant bouillir votre marmite
A tout’ vapeur mettons les voiles
Votre recette est un peu cuite

Moronvilliers, Fukushima
Fort de Vaujours ou Tchernobyl
Ici, ailleurs, suivant vos pas
Votre chef-d’œuvre est un péril

Nucléocrates sans mémoire
Elles sont déjà à nos portes
Les retombées de vos passoirs
Que vents et diable vous emportent

Philippe Thivet
(27/04/2018)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×