Carmen peut bien chanter

Une goutte de sang
Qui roule au sable chaud
La pierr’ chauffée à blanc
Des arènes là-haut

Des milliers d’yeux qui brillent
D’une soif animale
Piquée de banderilles
Sous le ciel estival

Le costum’ pailleté
Du héros que l’on sacre
Le décor est planté
De ce jeu de massacre

Carmen peut bien chanter
Nous n’irons pas danser

Une perle de sueur
Au front du toréro
Juste une affair’ d’honneur
De rites ancestraux

La colère incrédule
Au mufle du taureau
Devant ce funambule
Qui semble risquer gros

Un seul en sortira
Pas grandi  pour autant
Tenant à bout de bras
La honte de son temps

Carmen peut bien chanter
Nous n’irons pas danser

Une flaque de sang
Faisant un peu de boue
Et des hommes pourtant
Qui acclament debout

Les vivats, les olé !
Que la bêt’ n’entend pas
Ignorant la beauté
Que l’on trouve au combat

Au nom des traditions
Chacun peut fair’ sa loi
A ce jeu Cro-Magnon
Serait toujours le roi

Carmen peut bien chanter
Nous n’irons pas danser

De la beauté du geste
De l’épure bestiale
Voyez ce qu’il en reste
Quand tombe l’animal

Philippe Thivet
(05/10/2015)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×