Gros ours de l’hiver

Je ne suis qu'un ours
Qui mène sa course
A flanc de montagne
Bougeant ma carcasse
Je me mets en chasse
Quand la faim me gagne

Je suis plantigrade
Et je me balade
Dans les herbes fraîches
Le vent m'ébouriffe
Quand d'un coup de griffes
Je vais à la pêche

Ne vendez pas ma peau
Avant de me connaître
Après l'hiver au chaud
Mes oursons pourront naître

Je suis un gros ours
Buvant à la source
Courant sous le ciel
Pas une peluche
Croisant une ruche
J'en mange le miel

Je suis animal
Quoi de plus normal
Dans ce grand décor
Et dans ma tanière
Quand revient l'hiver
Enfin je m'endors

Ne vendez pas ma peau
Avant de me connaître
Après l'hiver au chaud
Mes oursons pourront naître

Je ne suis qu'un ours
Loin de la Grande Ourse
Au creux de la terre
Pas si mal léché
Ma fourrure aimée
Me tient chaud l'hiver

Philippe Thivet
(09/04/2009)

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site