Norsk sang

Norvege

Quelle heure est-il
Au soleil de minuit ?
Si le temps file
Ici rien ne le suit

 Combien de lunes
Pour coucher ce soleil ?
Un drap de brume
Sur ses pudeurs vermeilles

 Et le cercle polaire
Nous attrape au lasso
Pour être imaginaire
Il n’en est que plus beau

 Combien de ponts
Entre le ciel et l’eau ?
Les routes vont
Nous mènent en bateau

 Combien mets-tu
De glaçon dans ton fjord ?
La terre a bu
Il est tombé des cordes

 Et le cercle polaire
Nous attrape au lasso
Pour être imaginaire
Il n’en est que plus beau

 Combien d’eau bleue
Au fracas des glaciers ?
Ici le feu
Peut bien se rhabiller

Combien de pas
Pour être enfin perdus ?
Ce pays-là
Nous en met plein la vue

 Et le cercle polaire
Nous attrape au lasso
Pour être imaginaire
Il n’en est que plus beau

 Combien de flèches
Pour un seul arc-en-cieux ?
L’averse lèche
La cible de nos yeux

 A combien d’îles
Serons-nous vendredi ?
Il est l’heur’ pile
Au cadran des ferries

Et le cercle polaire
Desserre son lasso
Pour être imaginaire
Il n’en est que plus beau

 Combien de temps
Avant les premièr’s neiges ?
La nuit descend
Sur les eaux de Norvège

 Philippe Thivet
(27/11/2014)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×